jeudi 20 novembre 2014

Retourner travailler quand rien n'est prêt . . .


Cela fait quelques jours que je délaisse le blog, Insta et autres réseaux sociaux pour finaliser ma recherche d'emploi.

Je pourrais rester chez moi à élever ma fille, à profiter d'elle, la voir grandir  mais la formation de mon homme et le coût de la vie qui augmente fait que son seul salaire ne suffit plus. Et oui je pense que je ne suis pas la seule à vivre cette situation. Les factures tombent tous les mois et il faut bien les payer. Mon homme n'a pas un salaire de ministre et il a perdu énormément en débutant cette formation (c'est un risque que nous savions d'avance et que nous avons décidés de prendre malgré tout). Seulement . . . avec un seul salaire ce n'est PLUS PAS DU TOUT suffisant.

Chercher des offres d'emploi, postuler, attendre des réponses qui bien trop souvent ne viennent jamais . Désespérer, pleurer, se re-motiver, recommencer, et ainsi de suite.

Et puis après environs 60 à 70 CV et lettres de motivation envoyés et ce depuis 3 mois et bien le travail paye ! ! !






Il y a 10 jours de ça, je suis allée passer des tests dans une boîte d'intérim en vu de travailler pour un GRAND site de vente par correspondance. Je ne peux pas encore vous dire son nom pour le moment, car ils ont le nom de mon blog et j'ai signé une close de confidentialité m'interdisant de les citer le temps que mon contrat n'est pas signé. Compliqué, hein ?

Donc j'ai passé ces tests avec succès (j'ai obtenu une note de 46 sur 48) et certaines questions n'étaient pas faciles (mon cerveau par moment à surchauffer) surtout quand il faut faire des divisions de tête (chose qu'on ne fait plus aujourd'hui à cause de la calculatrice).
J'ai ensuite eu, 2 jours plus tard, un entretien avec la personne chargée du recrutement. Donc là, ben ce sont des questions à la fois bête et pointues. 20 minutes plus tard, cette dame m'annonce que ma candidature est retenue et que dès que la société formulera des demandes, elle me contactera.

Une semaine et 1 jour se sont écoulée et voilà que j'ai été appelé ce midi. Ouiiiiiiiiiii ! ! !

Je commence demain matin de 8h à 13h à 30 minutes de chez moi.

Voilà pour le début de cet article qui vous aura permis de comprendre ce qui va suivre.

Alors travailler, retrouver une vie sociale c'est bien mais quand vous avez un bébé de 13 mois et pas de nounou, ni de place en crèche, ni de mamie ou autre membre de la famille à porter de main :
On fait comment ?






Alors avec Chéri, on avait décidé de se lancer à la recherche d'une Assistante maternelle afin d'anticiper.

{ Petite aparté : je peux vous dire que j'ai dévoré chaque ligne du livre de Candice Kornberg Anzel  Avant j'avais une vie maintenant j'ai des enfants . Je vous le conseille à 200 % et d'ailleurs je vous en parle bientôt sur le blog }.

Nous en avons trouvés une dans notre ville et à 5 minutes de chez nous.
Une dame très gentille que nous rencontrons ce soir à 17h30 (ce jeudi 20 novembre). Je peux vous dire par avance que je vais la passer au peigne fin et sous toutes les coutures car c'est cette dame, qui gardera MON bébé toute la journée, qui la fera manger, qui jouera avec elle . . .

La suite se passera dans un prochain article ^^


Je suis à la recherche d'




Alors comme je travaille demain matin et que nous rencontrons la personne qui sera peut être notre future nounou ce soir, il a fallu trouver la SOLUTION d'urgence ;)

Et cette solution je la dois à mon chéri. Cet homme qui partage ma vie depuis 10 ans et sans qui je ne serais pas là pour vous écrire (ça c'est personnel). Il va prendre sa matinée et s'occuper ainsi de sa fille.


Mon homme est


Ensuite, en fonction de ma journée de demain nous nous organiserons. Il se peut que je travaille de jour, de postes ou le week end ou même la nuit.  Je ne sais pas pour le moment.

 J'aurais à passer demain un test de sécurité qui est éliminatoire. Alors croisez les doigts pour moi et je reviens demain soir vous donner des nouvelles.


A demain pour la suite des aventures.




3 commentaires: